Les néoagoras La logistique territoriale : des laboratoires gouvernatiques citoyens, des structures permettant la concrétisation du principe démocratique. spécifiquement les ABL (AB locales) optimisent cette démocratisation de notre développement par la méthode gouvernatique 3D (de Démocratisation des moyens de Développement Durables, de la gouvernance, en priorité), d’expertise et d’optimisation des potentialiés locales, de partage global des enjeux, et de fédération des interparticipations. Les Néoagoras forment, en fonction des particularité de chaque lieux, des  des savoirs et transmissions, espaces de vie sociale, support de RCE (Recherche, Communication et Expérimentation continues), pour l’organisation et l’expérimentation concrète des voies de développement durable de notre qualité de vie.

Trois types de néoagoras structurent la stratégie 3DL’AB, purement gouvernatique, les ABL (locales) et l’ABI (Internationale). L’AB et l’ABI sont virtuelles, comme d’autres supports de codéfinition collective de l’intérêt général et global, prévus par le programme 3D. Elles sont codifinit notamment à travers les ABL, qui définies, mises en autonomie et liées, par leurs fonctionnement, leurs emploi des outils gouvernatiques, des méthodes 3D (en amélioration collective continue, de leurs équité et efficience), permettant à chacun d’en établir partout, et de partager le siège de l’AB et de l’ABI. Ainsi les ABL ont pour objet de codéfinir et concrétiser au mieux, le meilleurs développent locale, en cohérence globale. En amont des RCE émanant de leurs expertises particulières des enjeux 3D, des problématiques et potentialités locales et globales, elles ont trois axes RCE permanent : la démocratisation de leurs fonctionnement, comme de celui qui les englobent, pour l’optimisation des potentialités de coexpertises sensées, des voies de développements réels, du son bon sens. Elles sont les temples des cycles de recherche, de communication et d’expérimentation, des moyens de réhumanisation de notre gouvernance et qualité de vie. L’endroit ou l’on voit aussi l’envers, on l’on remet les choses en ordre, de marche vers la co-mélioration et la concrétisation de nos meilleurs intentions. C’est la méthode 3D, la P7 en particulier, qui est développée pour permettre, en toute simplicité universelle, de passer du PFH au PFH (du « Putain de Facteur Humain », bien connu des tentatives de collaborations associatives académiques, au « Précieux facteur Humain », de transmuter les ressources humaines et Richesses Humaines, par les conditions élémentaires, de bonne intelligence, individuelles et collectives.).