La gouvernatique

Des solutions de fond, simples solides et efficientes, adaptables évolutives et scalables du local au global.

 

La gouvernatique est la science s’attachant à la concrétisation continue du principe démocratique, la démocratisation de notre gouvernance et des moyens de développement durable, en somme, la condition sine qua none de l’intelligente collective et de la pratique de la méthode scientifique. C’est le centre gravitationnel d’activité du Réseau 3D.

 

Comme la géomatique, qui définit les nouvelles capacités que l’informatique confère à la géographie,  la gouvernatique est un néologisme définissant les nouvelles potentialités conférées à notre gouvernance (à notre notre organisation collective),  par les NTIC (Nouvelles Techniques d’Information et de Communication). On peut aussi appeler cette science primordiale la coordonatique, ou la démocratique.

La révolution de l’Information que nous vivons, permet en effet de nouvelles approches organisationnelles, et ainsi d’élaborer des méthodes d’organisation collectives, plus légitimes, cohérentes et efficientes. L’enjeu est de concrétiser nos principes fédérateurs, soit, de faire du sens. D’humaniser notre évolution, soit de déhiérarchiser, de décentraliser et de désinstitutionnaliser, notre développement. Il s’agit donc de permettre l’amélioration continue des moyens de concrétisation du principe démocratique, et des ses corollaires : égalité, liberté, fraternité, condition sinequanone de notre conscientisation, de notre humanisation, autrement dit, de notre cohérence anthropologique.

Les méthodes et projets qui suivent sont conçus dans cet objectif fondamental. En sommes il s’agit de tendre, en amélioration continue, à l’équité des pouvoirs de gestion territorial et socioculturel, d’accès au patrimoine de l’humanité ; aux progrès matériels et immatériels, comme à un milieu sain : à un air, une eau, et un sol naturel, à la biodiversité et aux paysages, à la connaissances : à l’Histoire, aux sciences, à la culture, à l’art ; aux outils, à la pratique et aux savoir-faire …Les capacités de mutualisation des logistiques ; la rentabilité des modes de gestion des contributions collective, des données et des efforts.Recherche de qualité de vie : La gestion du bien commun, de partage, de préservation ; la définition des procédés médiatiques, agroalimentaires, économiques et énergétiques, sanitaire et pédagogique, humainement cohérent…) La rentabilité collective, économique et énergétique des procédés, la bonne gestion des potentialités et des problématiques, le choix des modes de fonctionnements concrètement pertinent, les capacités de mutualisation des logistiques, des données et des efforts …

Permettre notre autonomie vers notre autodétermination, notre équité, par notre fraternité, vers notre liberté ; démocratisation, des médias, de la fabrication collective et transparente de l’information d’intérêt générale, des Néoagoras, des Coopératives HQSE et des NTIC, en continue. Démocratisation de la conception de SIG pour la transparence et l’ergonomie des enjeux collectifs, la gestion du patrimoine commun. ((Systèmes d’information géographique, de la géomatisation citoyenne des problématiques, des potentialités territoriales et propositions)…

Il ‘agit du développement des outils de mise en transparence et d’accessibilisation des méthode de gestion du bien collectif, des contributions de chacun, d’ergonomisation citoyenne de la politique, de définition du contrat social ; à échelle humaine, de la gouvernance, de démocratisation des choix de promotion médiatique des actions non-durables, et la valorisation des données, des savoir-faire et des initiatives pertinentes en termes d’intérêt général…

Son objet est le développement de la logistique permettant l’optimisation du collaboratif libre, la potentialisation des opportunités, inédites, de la gouvernatique, de l’open source métadémocratique … Du lien interindividuel, équitable et transfraternel, humain. Un dégourdissement de l’intelligence collective, l’attention sur le premier des patrimoine de l’humanité : les recherches transculturel de la conscience collective.

Le Réseau 3D, co-construit l’efficience de ce cerveau commun, du corps social et socio-envirronemental : il développement des méthodes conscientogène, pour sa capacitation noétique et pratique : des supports de recherche, de communication, et d’expérimentation concrète, des

Aussi, en pratique, il ne désigne pas les participants, mais promeut les participations. Sur le plan pratique, les  la P6 et les RCE ne synthétise, de fait, que ce qui permet naturellement un processus de conscientisation, de progrès, soit de développement noétique individuel et collectif.

Ainsi, dans l’esprit du réseau, les enjeux de l’intimité; ceux de l’égo, de la liberté d’être, comme ceux de notre cohérence anthropologique, (aujourd’hui transcendés  par les potentialités de « l’intelligence artificielle », et celle conférés au « transhumanisme »), sont parallèles, synchrones, de ceux concernant les besoins de l’instant. Il tâche d’être comme le monde , holistique.

 

>Voir : La dynamique 3D ; Une introduction à la gouvernatique : Aux outils de concrétisation du principe démocratique

« présenté à notre objectivité comme les meilleurs du monde pour le sauver », en tant qu’il optimisent prioritairement, la démocratisation de leurs référencement.

(On ne sait pas si ce citoyen parlait des gens seulement sachant que le monde peut s’en passer, ou quantiquement sachant que non, ou simplement du notre anthropologie, en bascule, avec son monde et notre représentation du concept)

Une présentation du projet 3D, qui constitue une proposition gouvernatique : d’organisation collective, pour la démocratisation de notre gouvernance : le partage équitable du pouvoir de définition de nos modes de développement ; de nos qualité de vie.

(Ce document est en écriture inter-participative)

Voici un mot sur le contexte : 

 

Depuis 2005, l’Association Bernica (l’AB) recherche de manière indépendante (directement intercitoyenne, hors financements et autres orientations) les moyens d’optimisation de nos potentialités, pour une évolution consciente de paradigme, un développement humain, cohérent individuellement, sociologiquement et socio-environnementalement.

L’enjeu est de développer ensemble une réponse pertinente aux défis collectifs et inédits de notre époque : ceux de l’anthropocène ; de la quatrième révolution de l’Information ; de la mondialisation et de l’amplification de méthodes pourtant officiellement définies comme « non durables », destructrices de sens et de vie. Qui imposent une ultrahiérarchisation sociétale : notre dépossession générale, culturelle, politique et territoriale ; de mémoire, de santé, de paix et d’intimité, alimentant un désastre socio-environnemental — humain. 

Par la conception et le développement de néoagoras (virtuelles et concrètes) : la constitution intercontributive de supports méthodologiques et structurels optimisant, en amélioration noétique continue, la pertinence démocratique. L’optimisation créatrice et logique, directement intercitoyenne, des moyens d’organisation, des recherches, des communications et des concrétisations des conditions de développement durable, de la paix et de la qualité de vie : la qualité noétique, conscientogène du lien humain et socio-environnemental. La mise en cohérence des conditions de richesse particulière et commune : la variété des spécificités locales, et la fertilité globale de l’équilibre, de leur harmonisation, de leurs échanges. 

Il s’agit de nous outiller informationnellement et politiquement : de permettre la démocratisation de la définition de l’intérêt général et de la gestion du bien commun ; des enjeux et des outils de notre gouvernance : accès aux savoirs et aux conditions de conscientisation, à la qualité de vie noétique. 

(D’autres synthèses, et les recherches qui ont conduit à cette proposition d’organisation collective, sont notamment disponibles, sur HYPERLINK « http://blog.association-bernica.net/ »le blog de l’AB. éventuellement sous forme de draft. L’ensemble des propositions devant être maintenant, pour atteindre à leur cohérence démocratique et à leur efficience noétique, reformulées, enrichies, rationalisées, communiquées et expérimentées le plus collectivement possible.)

À la suite se trouvent des liens vers le HYPERLINK « http://blog.association-bernica.net/ »blog de l’AB, qui, avec sa HYPERLINK « http://blog.association-bernica.net/plaquette_association_bernica.pdf« plaquette de présentation, n’ont pas été mis à jour depuis plusieurs années. D’autres développements sont disponibles, pour l’optimisation continue de la concrétisation, de la raison d’être, de la légitimité et de la fédérativité de nos logistiques et contributions collectives.

Lexique hypertexte des outils 3D (de Démocratisation des moyens de Développement Durable) vers le blog de l’AB, (les pages sont parfois des brouillons en développement) :

HYPERLINK »http://blog.association-bernica.net/gouvernatique/

« La gouvernatique : L’ensemble de ces projets sont des outils gouvernatiques : de concrétisation du principe de démocratie, fédérant les contributions pour la Démocratisation des moyens de Développement Durable.

Les outils : HYPERLINK « http://blog.association-bernica.net/association-bernica/charte-rce/ » méthodologiquesHYPERLINK « http://blog.association-bernica.net/medias-3d/ »médiatiques et HYPERLINK « http://blog.association-bernica.net/medias-3d/projet-type/ »structurels, de Recherche, de Communication et d’Expérimentation ; des moyens de Démocratisation des moyens de Développement Durable (de RCE 3D), du réseau contributif ; le HYPERLINK « http://blog.association-bernica.net/protocole-rce/le-reseau-3d/«  Réseau 3D,

*

Méthodes 3D :

HYPERLINK « http://blog.association-bernica.net/protocole-rce/ »Le protocole RCE : méthodologie de concrétisation déontologique, de démocratisation continue : des Recherches, Communications, et Expérimentations des processus de Démocratisation des moyens de Développement Durable.

HYPERLINK « http://blog.association-bernica.net/la-logique-p6/ »La logique P6 : méthodologie d’analyse et d’expertise démocratique de la définition de l’intérêt général et de ses méthodologies, par la hiérarchisation et la rationalisation démocratique des Problématiques, Potentialités et Paradoxes, des Priorités, des Protocoles et des Programmes : (référencement consultatif et rationalisation collective multimédia des enjeux et des projets).

**

Médias 3D :

HYPERLINK « http://blog.association-bernica.net/les-hyper-dossiers/ »Les Hyper-Dossiers : Dossiers collectifs multimédias et pluri-méta-ontologiques (favorisant la pertinence de l’information d’intérêt général, le lien transversal et interculturel, la consultation-traduction, transcription, des analyses P6, le support et la concrétisation du meilleur des rationalisations des RCE, l’indexation collective, pluri-sémiologique, des données par HYPERLINK « http://blog.association-bernica.net/3data-org/ »le réseau 3data.org, la géomatisation des données socio-environnementales, des ressources communes, naturelles et logistiques… Vers un web citoyen : gouvernatique ; équitable : pro-démocratique ; pro-contributif.  

HYPERLINK « http://blog.association-bernica.net/bases-de-donnes-developpement-durable/ »La 3D Base : La base de données et réseau social multimédia, outil de démocratisation de l’organisation, de la modération, des  hiérarchisations et des indexations des Hyper-Dossier 3D ; des RCE ; de mutualisation des états des lieux P6, et de 3Dprod, sur le plan numérique.

HYPERLINK « http://blog.association-bernica.net/3dprod/ »3D Prod : L’outil de production multi-médiatique de Réseau 3D ; de Communication des RCE ; de l’évolution des Hyper-Dossiers.

HYPERLINK « http://blog.association-bernica.net/le-sfh/ »Le SFH : Encyclopédie informatique et multimédia des Savoir-Faire de l’Humanité. (Un Hyper-Dossier fondamental, préalable essentiel du label HQSE ; (le D de la méthode 3D !).

***

Structures 3D :

HYPERLINK « http://blog.association-bernica.net/bienvenue/ »L’AB : L’enjeu de l’AB, (laboratoire abstractif, de changement de paradigme) est de développer des supports de travail gouvernatiques ; citoyens, administratifs et logistiques: le réseau 3D  — permettant localement, concrètement, les rationalisations 3D : les Recherches, Communications, et Expérimentations de Démocratisation du Développement Durable,  la mise en synergie des énergies d’enrichissement de la définition du contributif,  le lien humain et socio-environnemental, l’équité d’accès au patrimoine collectif, à sa prise de conscience.

HYPERLINK « http://blog.association-bernica.net/contact/les-ab-locales/ »Les ABL : Laboratoires de recherches et de concrétisations réels en termes de qualité de vie Locale, les ABL sont évolutives, reproductibles, adaptables, multiformes, intercompatibles et transcomplémentaires (non infrahiérarchisées), en amélioration et raffinement continus. Elles permettent la démocratie contributive, l’accueil et le développement des initiatives, l’aménagement des outils de développement 3D: de démocratisation de la définition du développement durable ; de l’intérêt général ; de nos problématiques, et d’optimisation de nos potentialités ; de fédération des énergies, et des analyses P6 ; de nos capacités de rationalisation ; de reconnaissance des spécificités des enjeux territoriaux (une ABL constitue l’objet d’un Hyper-Dossier RCE relatif, notamment géomatisé dans une ontologie spécifique à la culture contributive, du territoire) ; de nos capacités d’établissement d’états des lieux socio-environnementaux cohérents …  

HYPERLINK »http://blog.association-bernica.net/bases-de-donnes-developpement-durable/accords-internationnaux/ »L’ABI : L’outil de fédération Internationale des efforts pour un état des lieux du patrimoine collectif, des enjeux commun ; des problématiques et potentialités humaines, optimisant la démocratisation de leur définition et leur hiérarchisation : la mutualisation contributive des RCE, des analyses et propositions P6 Réseau 3D ; les ABL, définissant ensemble le Label HQSE : label échelonné et évolutif à Haute Qualité Sociale et Environnementale.

HYPERLINK « http://blog.association-bernica.net/les-cooperatives-scic-hqes/ »Les SCIC HQSE : Société Coopératives d’intérêt Collectif à Haute Qualité Sociale et Environnementale. Outils de concrétisations pratiques (formelles, organisationnelles, sociocomportementales), économiques, des fruits des recherches et rationalisations collectives (3Dprod, 3Dsanté, 3Dschool, 3Dexplorer, …).

……………………………………………………………………………………….